Les mâles reproducteurs de KerLA

Godswell Silverstream JJ

Godswell Silverstream JJ
Mâle reproducteur
Né le 08/07/2012
Fauve clair

Père : Godswell MONTY
Mère : Silverstream JAPONICA

Reproducteur à la superbe génétique, primé en concours, JJ est le fils d’un mâle renommé, Godswell MONTY, multi-primé en concours (dont réserve champion à Salbris en 2011).

JJ est un amour de mâle de taille assez petite (ça me convient très bien, je ne cherche pas à produire de grands alpagas), il a gardé, malgré les années, une très belle fibre dense avec du caractère et une bonne couverture, et surtout, qualité exceptionnelle, toujours très fine.

Compact, de taille moyenne, bien conformé, il est gentil et facile à manipuler, et se fait parfaitement respecter dans le groupe des mâles malgré son handicap au niveau des cervicales (voir la note ci-dessous).


Analyses de fibre :
2020 (8e tonte) : 21,3µ  SD 4,7  confort : 95% curv : 39,1°/mm
2015 (3e tonte) : 16,2µ  SD 3,2  confort : 100%

JJ - le 7 mars 2022
JJ à son arrivée le 20 novembre 2019

Génétique de Godswell Silverstream JJ

Le handicap de JJ :
JJ est arrivé à KerLA en novembre 2019.
Un reproducteur réputé, l’occasion de rentrer une nouvelle génétique de haut niveau dans l’élevage, et un mâle d’âge à la finesse de fibre durable, ce que je recherche pour mon élevage. J’étais donc ravie, mais…
… 3  jours après son arrivée, JJ était entre les mains de mon vétérinaire-ostéopathe qui faisait de tristes constats : gravissime arthrose des cervicales avec blocage de la tête en position haute et raideur de la mâchoire inférieure 🙁
Le vendeur contacté a l’aplomb de m’affirmer que la blessure a eu lieu pendant le transport, alors que le vétérinaire est formel : c’est une blessure ancienne, les cervicales sont soudées entre elles !

JJ avait également à son arrivée une étrange collerette de toison anormalement longue et dense autour du cou : une zone visiblement non tondue depuis fort longtemps.
J’ai moi-même tondu JJ au printemps suivant son arrivée : impossible de rentrer le peigne dans cette épaisse collerette, dure comme du bois, il a fallu y aller aux ciseaux, centimètre par centimètre, pour dégager les énormes plis de peau sur la gorge, provoqués par la position figée de la tête depuis des années. Et sous la mâchoire, ce sont des touffes entières de poils qui se sont décollées avec une odeur nauséabonde. Cette zone n’avait pas été tondue ni soignée depuis bien longtemps 🙁

Vous imaginez ma rage, ma révulsion et mon mépris pour un éleveur capable d’avoir aussi peu de soin de ses animaux, tout en jouant le professionnel modèle et le donneur de leçons (les initiés savent de qui je parle).

Son handicap et son mal-être ont eu des conséquences sur la fertilité de JJ, car malgré de multiples essais en 2020 il n’a réussi que très peu de saillies pour sa première saison à KerLA, mais il m’a donné deux superbes crias femelles (Tiffenn, grise, et Tornade, sans doute gris moderne). Et à présent qu’il est mieux dans sa peau, il a retrouvé ses capacités, la saison 2022 s’annonce bien 🙂

Ce pauvre bonhomme restera avec moi pour tout le reste de sa vie, je le lui ai promis. Je ne regrette en rien de l’avoir acheté, malgré tout. Sa génétique est exceptionnelle, son souci n’est pas génétique, il est beaucoup mieux maintenant, et au moins il finira sa vie heureux.

Première séance ostéo, en novembre, juste après l’arrivée du pauvre JJ sur l’élevage

Séance ostéo du 4/02/20

Le dessous de la mâchoire de JJ à la tonte : les poils s’arrachent par touffes, l’odeur est nauséabonde 🙁

Sur toutes les photos JJ porte la tête dans la même position, le malheureux ne peut tout simplement pas tenir sa tête autrement !

JJ retrouve la forme ! Ici en action avec Ondine en août 2020 : le résultat de cette saillie est ma belle Tornade, née le 13 juillet 2021