ALPAGAS à VENDRE

ALPAGAS à VENDRE

Les alpagas disponibles à la vente
sont listés sur les deux pages suivantes :

Je vous conseille en fonction de vos projets, de vos attentes et de votre budget.
N’hésitez pas à me contacter, je peux souvent proposer des alpagas non listés à la vente sur le site.

Merci à celles et ceux qui m’ont fait confiance depuis 2012, qui me suivent et me soutiennent dans cette merveilleuse mais difficile aventure de l’élevage !

Avant d’envisager l’achat de vos premiers alpagas

  • N’oubliez pas que l’achat d’un animal doit être réfléchi et documenté :
    c’est un engagement pour des années !

    N’agissez pas sur un coup de tête, prenez le temps de bien vous renseigner et de vous former aux particularités souvent mal connues des alpagas.
    Ne considérez seulement le prix d’achat, mais pensez aux aménagements nécessaires, au coût d’entretien, aux frais vétérinaires, et aussi au suivi que votre vendeur s’engage à assurer. 
  • Définissez bien vos objectifs pour choisir vos alpagas :
    Mâles entiers, mâles castrés ou femelles pour débuter ? Qualité de la génétique ? Âge ? Morphologie ? Caractère ? Degré d’éducation ? Couleur et qualité de la laine ? Aptitude à la reproduction et, le cas échéant, qualité de la descendance ? Sérieux et suivi de l’éleveur ? Le choix des animaux (et l’investissement à prévoir) ne sera pas le même pour un projets de loisir, de valorisation de la laine, de médiation ou d’élevage de qualité ! 
  • Posez-vous les bonnes questions :
    • l’alpaga en vente est-il pucé et enregistré au SIRECam ? C’est la loi !
    • le prix est alléchant, mais cet alpaga proposé à prix cassé…
      – a-t-il vraiment pu bénéficier de toute l’attention dont il avait besoin ?
      – a-t-il eu un suivi sanitaire rigoureux, des analyses coprologiques régulières, des vermifuges ciblés, le vaccin annuel indispensable contre les maladies clostridiennes ?
      – n’a-t-il pas eu de carences irrémédiables dans sa jeunesse ?
      – a-t-il été éduqué avec patience et douceur par un éleveur compétent qui a pris son temps pour le préparer ?

      La réponse à toutes ces questions est très certainement non ! Car c’est coûteux et chronophage d’assurer les soins et l’éducation nécessaires. Vous risquez de rencontrer des carences, des soucis de santé à court ou moyen terme, des problèmes de comportement parfois sérieux 🙁
    • connaissez-vous sa génétique ? Êtes-vous certain qu’il n’est pas issu d’animaux consanguins, ou porteurs de défauts graves, achetés eux-même à bas prix, qui n’auraient jamais dû reproduire ? Et êtes-vous prêt à faire vous aussi reproduire sans réfléchir un animal porteur de défauts génétiques, ou à assumer ses soucis de santé potentiels ? Tout cela mérite un temps de réflexion
    • vous a-t-on remis un certificat vétérinaire de santé récent, lors de la vente ? C’est de l’inconscience de ne pas l’exiger !
    • avez-vous un contrat en bonne et due forme mentionnant les engagements de l’éleveur vis-à-vis de vous ? Une facture ? Votre vendeur a des responsabilités vis-à-vis de vous, le saviez-vous ?
    • aurez-vous les conseils adaptés et un suivi permanent de vos animaux ? Au black et sans contrat, certainement pas ! Vous trouverez porte close une fois la vente faite !

Vous pensez sans doute, comme beaucoup, qu’il sera toujours temps de solliciter un éleveur professionnel pour quémander des conseils urgents (et gratuits) en cas de problème… Mais les alpagas masquent leur mal-être et leurs problèmes de santé aussi longtemps qu’ils le peuvent : hélas si le souci n’a pas été décelé à temps, les conseils viendront souvent trop tard pour agir de manière efficace, soyez-en conscients !

Pour vous aider à décider en connaissance de cause,
et à accueillir au mieux vos animaux,
je propose des formations au sein de l’élevage KerLA
pour apprendre à connaître, manipuler et soigner les alpagas (cliquez ici).
L’achat d’alpagas dans l’élevage comprend formation et suivi permanent.

Le mot de l’éleveur

Élever sérieusement des alpagas prend du temps et est un réel investissement (financier et affectif) : une femelle n’a qu’un petit par an, qu’elle porte entre 11 et 12 mois, avec des risques élevés d’avortement en début de gestation. Elle donne en moyenne 2 crias sur 3 ans, pendant une fenêtre d’une dizaine d’années si tout va bien… Chaque petit est donc très précieux pour l’éleveur ; une perte à la naissance ou en cours de gestation signifie la perte d’une année de travail…

Le prix des alpagas à la vente dans un élevage professionnel doit donc correspondre au lissage de tous les coûts et aléas pour que l’activité soit viable.

Certes vous trouverez des alpagas à prix bas, bradés par des particuliers qui s’essaient à l’élevage, des maquignons, ou même chez certains éleveurs qui vendent à perte pour gagner des marchés (ils compensent par d’autres sources de revenus et le souci du devenir de leurs animaux ne les étouffe pas).

Hélas beaucoup d’éleveurs qui prennent leur travail au sérieux sont confrontés au quotidien aux conséquences de cette situation : une concurrence déloyale d’abord, et ensuite les appels à l’aide des acheteurs néophytes livrés à eux-mêmes…

Heureusement beaucoup de personnes ont conscience de la nécessité de s’informer sérieusement avant de craquer sur une « bonne occasion », et même de se former…

L’humble but de ce site est d’apporter des informations pour aider à la réflexion, et peut-être éviter certaines erreurs.

Articles récents

Naissances 2024

Avec le (beau ?) mois de mai sont arrivées les premières naissances 2024.
Juste une poignée de crias pour le printemps, cette année encore : j’ai choisi depuis l’an dernier de ne plus faire naître entre mi-mai et mi-août, à cause des trop nombreux soucis liés ces derniers années aux épisodes de canicule. Et la réussite des mise-bas de l’automne 2023, avec un taux de soucis très bas, m’a confortée dans ce choix pour les années à venir.

Donc ce sont normalement 5 crias qui vont venir agrandir le troupeau en mai, 3 sont déjà arrivés :
– le craquant BANDIT, né sans souci le 2 mai, fils de Siska de KerLA et Godswell JJ (et donc marron comme il se devait étant donné ses parents), un beau cria costaud de 8.2kg déjà très bien lainé.
– l’adorable BELLISSIMA, fille de ma grise Reine de KerLA et d’AlpacaArte Prophet, cria que je rêvais grise mais qui bien sûr est elle aussi fauve (avec la tête blanche) ! Encore un pied de nez du sort qui me refuse de faire naître du gris depuis 2 ans ! Petit bout de chou de 6kg née très tôt en matinée (5h20 exactement, j’ai surveillé sa maman une partie de la nuit, ayant repéré sur la caméra un comportement inhabituel à 3h du matin !).
– le déjà superbe BRIGAND, né avec difficulté juste après sa demi-soeur Bellissima, à 7h du matin (même papa, AlpacaArte Prophet, et maman ma belle Toundra, primipare, qui a subi une mauvaise déchirure au passage du cria et a dû être recousue en urgence par mon super véto Frederik). Bien entendu mister Brigand, que j’espérais blanc comme maman ou fauve clair comme papa, est… marron !!!

Les 3 premiers crias de 2024

  1. Tonte 2024 Commentaires fermés sur Tonte 2024
  2. Concours Brive 2024 Commentaires fermés sur Concours Brive 2024
  3. Stages du printemps Commentaires fermés sur Stages du printemps
  4. Stage SOINS – 5e édition Commentaires fermés sur Stage SOINS – 5e édition
  5. Charte éthique AFLA Commentaires fermés sur Charte éthique AFLA
  6. Au revoir 2023 Commentaires fermés sur Au revoir 2023
  7. Stages encore Commentaires fermés sur Stages encore
  8. Stage SOINS, 4e édition Commentaires fermés sur Stage SOINS, 4e édition
  9. Déjà l’automne Commentaires fermés sur Déjà l’automne
  10. Stages découverte Commentaires fermés sur Stages découverte
  11. Juillet bien chargé Commentaires fermés sur Juillet bien chargé
  12. Tri des toisons Commentaires fermés sur Tri des toisons
  13. Tonte 2023 Commentaires fermés sur Tonte 2023
  14. Concours de Brive Commentaires fermés sur Concours de Brive
  15. Education Commentaires fermés sur Education
  16. Première naissance 2023 Commentaires fermés sur Première naissance 2023
  17. Salon de Brive-la-Gaillarde Commentaires fermés sur Salon de Brive-la-Gaillarde
  18. Les départs de l’hiver Commentaires fermés sur Les départs de l’hiver
  19. Nouvelles… Commentaires fermés sur Nouvelles…