LES MÈCHES D’ALPAGA SURI

LE TRAVAIL DES MÈCHES D’ALPAGA SURI

 

Mèches d'alpaga suri

Mèches de OKEE de KerLA – suri blanc – 2017

La toison exceptionnelle des suris est un régal à manipuler, mais la sélection des mèches demande beaucoup de temps et d’attention.

J’extrais soigneusement les belles mèches, une à une, et je les trie par longueur, pour les vendre brutes ou peignées. Cette sélection soignée permet ensuite de limiter la perte au brossage à moins de 20% de la fibre.

Mèches d'alpaga suri

Quand le tri des mèches est terminé, j’écharpille ce qui reste de la toison pour filer en un ou deux brins.

La technique de filage du suri est un peu plus difficile à maîtriser, mais on obtient une laine d’une douceur fantastique !

Tri des mèches d'alpaga suri

Tri des mèches de ZINCALA – suri gris-rose – 2017

Les mèches suri peuvent bien entendu être filées, mais la demande est surtout pour confectionner des perruques de poupée ou de théâtre, créer des bijoux, des accessoires de mode (sacs, chapeaux) ou encore des mouches pour la pêche !

Mèches d'alpaga suriMèches alpaga suriJ’ai cessé l’élevage de suri en 2021, mais il me reste un certain nombre de toisons à trier, j’ai donc encore de la fibre et des mèches à proposer pour quelque temps. J’expédie des mèches dans toute la France et parfois à l’étranger. Contactez-moi par mail ou par téléphone pour vous renseigner ou commander (page contact). Vous trouverez les détails et les tarifs sur la page de la boutique : mèches d’alpaga suri.

 

Page suivante : le cardage

Retour vers le travail de la laine

Articles récents

La tonte des crias

La tonte des alpagas de l’élevage a lieu courant mai chaque année, mais désormais je prends soin aussi, quand c’est possible, de faire une première tonte estivale à mes crias du début de saison.

C’est une pratique courante chez beaucoup d’éleveurs à l’étranger, mais encore très confidentielle en France, le manque de tondeurs expliquant sans doute cela.
Tondre soi-même donne une souplesse dans le choix de la date de tonte, afin de s’adapter à la météo et à l’âge des crias, le tout dans un minimum de stress.

Tondre un cria (à partir de 3 semaines d’âge) permet de favoriser sa croissance et son bien-être en le délestant d’une toison déjà bien longue à la naissance et vite encombrante, surtout avec un été caniculaire comme cette année.
De plus pour nous qui travaillons la laine, une toison de cria non tondu est quasiment impossible à trier correctement, l’extrémité des poils qui a baigné dans le liquide amniotique est fourchue et retient toutes les saletés, comme du velcro.

Voici la page que je viens de consacrer à ce sujet : la tonte des crias

  1. Travaux d’été Commentaires fermés sur Travaux d’été
  2. Juin en dents de scie Commentaires fermés sur Juin en dents de scie
  3. Crias 2022, c’est parti ! Commentaires fermés sur Crias 2022, c’est parti !
  4. Tonte 2022 Commentaires fermés sur Tonte 2022
  5. Premières tontes Commentaires fermés sur Premières tontes
  6. Un super stage ce week-end Commentaires fermés sur Un super stage ce week-end
  7. L’année avance… Commentaires fermés sur L’année avance…
  8. Stage exceptionnel en avril ! Commentaires fermés sur Stage exceptionnel en avril !
  9. Bonne année 2022 Commentaires fermés sur Bonne année 2022
  10. Bilan 2021 Commentaires fermés sur Bilan 2021
  11. Été indien Commentaires fermés sur Été indien
  12. Déjà l’automne… Commentaires fermés sur Déjà l’automne…
  13. Triste jour Commentaires fermés sur Triste jour
  14. Drôle d’été 2021 Commentaires fermés sur Drôle d’été 2021
  15. Foin 2021 Commentaires fermés sur Foin 2021
  16. Laines encore… Commentaires fermés sur Laines encore…
  17. Tonte, pluie et vent Commentaires fermés sur Tonte, pluie et vent
  18. Suris for ever Commentaires fermés sur Suris for ever
  19. Premières naissances Commentaires fermés sur Premières naissances