MES FEMELLES HUACAYA

LES ALPAGAS FEMELLES de KerLA

Je vous présente mes femelles reproductrices (des plus âgées aux plus jeunes), avec, en fin de liste mes retraitées et un hommage à mes femelles disparues. En cliquant sur le nom de chaque femelle vous ouvrirez bientôt une page présentant son pedigree, ses caractéristiques et ses crias nés à KerLA (la mise en place de ces liens est en cours, merci de votre patience).


Farrlacey Hornblowers PRINCESS HILDA – gris clair, née en 2009

par HORNBLOWER of Farrlacey (noir) et GILLIAN of Farrlacey (grise)


Poppydown GOLDIE –  fauve moyen, née en 2009

par CME TULACO CENTURION (fauve foncé) et Meon Valley MORA (blanche)


Charodoux LÉONIE –  blanche, née en 2010

par TOP ACCOUNT of Fowberry (blanc) et Farrlacey LIBBY (blanche)


KOKINE de KerLA –  marron moyen, née en 2012

par Farrlacey DENNIS (marron) et Farrlacey GINETTE (noire)

KOKINE id


Charodoux LIZETTE –  marron moyen, née en 2012

par Farrlacey FERGUS (marron foncé) et Charodoux LEONIE (blanche)

Lizette


Quelvehin LOOBY LOO –  blanche, née en 2014

par Popham COLOMBUS (blanc) et Cherokee SNOWDRIFT (blanche)

looby-loo-copier


HIRONDELLE des Prés du Marsault –  gris moyen, née en 2015

par Godswell TROUBADOR (noir) et Distinction ZSAZSA (grise)

hirondelle


Quelvehin NACARAT –  gris-rose, née en 2015

par Mile End ATLAS (noir) et Cherokee TIA MARIA (marron moyen)


Godswell KAPLANI – blanche, née en 2015

par Silverstream FABERGÉ (blanc) et Godswell KATERINA (blanche)


ONDINE de KerLA –  gris moyen, née en 2016

par Lightfoot MALDOONE (gris) et Farrlacey GINETTE (noire)


ORÉA de KerLA –  gris foncé, née en 2016

par Vaux Hardys ZIZHOU (marron moyen) et Farrlacey PRINCESS HIDLA (grise)


ISIS des Prés du Marsault –  blanche, née en 2016

par ARGAN des PdM (blanc) et DAURIA des PdM (blanche)


OXANE de KerLA –  marron moyen, née en 2016

par Lightfoot MALDOONE (gris) et Charodoux LIZETTE (marron moyen)


PITCHOUNE de KerLA –  blanche, née en 2017

par Vaux Hardys ZIZHOU (marron moyen) et GIROFLÉE des PdM (fauve foncé)


PHANTASIA de KerLA –  gris foncé, née en 2017

par Lightfoot MALDOONE (gris) et Charodoux LIZETTE (marron moyen)


PRANA de KerLA –  fauve foncé, née en 2017

par Farrlacey SEBASTIAN (noir) et Charodoux LÉONIE (blanche)


PRUNELLE de KerLA –  bay black, née en 2017

par Vaux Hardys ZIZHOU (marron moyen) et Quelvehin NACARAT (gris-rose)


PERLE de KerLA –  bay black, née en 2017

par Godswell CANTABRIA (noir) et HIRONDELLE des PdM (grise)


QALYPSO de KerLA –  fawn, née en 2018

 par Vaux Hardys PATCH (fauve moyen) et Quelvehin LOOBY LOO (blanche)

 


QUIRINA de KerLA –  gris-rose, née en 2018

par Godswell CANTABRIA (noir) et MOGEDENN de KerLA (grise)


QOLYMA de KerLA –  blanche, née en 2018

par Farrlacey SYLVESTER (appaloosa) et Charodoux LÉONIE (blanche)


Les jeunes femelles nées dans l’élevage ces deux dernières années, futures reproductrices, sont présentées sur cette page.



Et voici mes retraitées… jeunes et moins jeunes

Farrlacey ADA – medium grey, née avant 2001 (importée du Chili en 2003),

ADA 2014ADA, c’est la mamie du troupeau, l’âme apaisante et la super nounou des crias. Elle a été une extraordinaire maman de substitution pour SHAMANE, ma petite orpheline de 2020, produisant du lait pour elle… alors qu’elle n’a plus eu de cria depuis 2015 !

Elle est hélas très fatiguée, ses pauvres articulations sont de plus en plus déformées aux postérieurs, mais elle garde le moral et mène sa petite vie tranquille à son rythme, savourant ses rations supplémentaires deux fois par jour.


Farrlacey ZOLA  –  SURI noire, née en 2006, retraite en 2020


GIROFLÉE des PdM –  fauve foncé, née en 2014

Maman de Pitchoune et Régal, ma pauvre Giroflée est aussi une jeune retraitée car des complications d’une césarienne (hernie abdominale) rendent désormais les gestations risquées pour elle

 


OLYMPE de KerLA –  grise née en 2016, retraitée d’office

Ma pauvre Olympe est née complètement tordue, avec un cou plié presque à 90°. Elle a survécu et a semblé se développer correctement, mais vers 18 mois des séquelles sont apparues aux postérieurs : cartilages abîmés, ligaments détendus… Elle vit bien, mange, participe aux déplacements du groupe, mais bien sûr pas question pour elle de supporter l’épreuve d’une gestation.

OLYMPE a trouvé un nouveau foyer début 2021, elle est partie tenir compagnie à deux jeunes femelles chez Laëtitia, et sa nouvelle vie lui convient à merveille : avec moins de déplacements à faire elle est moins stressée et s’adapte parfaitement.


Et mes femelles disparues  🙁

A venir, merci de votre patience pour cette rubrique, il faut que je trouve l’énergie de la faire.